Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nounou, y es-tu?

Mais pourquoi nous parle-t-elle de nounou? Y'à une actu chaude nounou?
Hé ouais les amis, la nounou c'est mon actu chaude, mon obsession, "ma nounou, ma bataille!". Je la cherche, je ne la trouve pas. Je me dis que, comme chaque personne a une bonne étoile, chaque famille devrait avoir sa bonne nounou!

Chez moi, c'est la cata! Trouver une nounou, ce n'est pas comme trouver une femme de ménage.

Au pire, une femme de ménage de ménage flingue ma robe Prada, au pire une nounou flingue mon môme.

Voyez la pression.

Je veux créer de l'emploi moi! Mais, le sort s'acharne, les bonnes nounous se planquent.

Trouver la bonne, tomber sur la bonne...Il y à définitivement un facteur chance pour dénicher la perle rare qui s'occupera de sa progéniture!

Et les assistantes maternelles? Ne me parlez pas d'assistantes-maternelles, là aussi c'est un coup de bol.

Tout d'abord ces dames sont prises d'assaut : A Paris par exemple, 8000 enfants sont gardés par des assistantes maternelles. Vous déposez votre enfant au domicile de ces nounous qui sont agrées par le service de protection maternelle et infantile.

Sur le papier, c'est fantastique, mais sachez que pour être agrée, une assistante maternelle doit suivre une formation obligatoire de 120 heures. Je ne sais pas vous, mais moi ça me semble léger, voire très léger! Un petit mois de formation et hop vous pouvez garder 2 à 3 bambins chez vous!

Christophe Najdovski, adjoint au Maire de Paris chargé de la petite enfance confiait l'année dernière retirer entre 30 et 50 agréments par an à ces assistantes "mais pas uniquement pour des raisons de maltraitance"... hummm. Rajoutez à ces quelques infos, des centaines de témoignages alarmants de parents à jamais vaccinés contre l'assistante maternelle négligeante.....Je décide donc de passer à la recherche de la nounou 2.0, via internet.

Je poste une annonce sur des sites qui ont l'air plutôt sérieux: nounous-paris.fr (le site mis en ligne par la Mairie de Paris), nounous-top, top-nounous, le-top-du-top-de-la-nounou.fr, nounou-de-vos-rêves.com, démmerdez-vous-pour-trouver-la-bonne.com etc.

Et, bonne surprise, je reçois immédiatement des dizaines de réponses, je commence mon "casting" de nounou. Oui un "casting"! Que voulez-vous, on fait de la télé ou pas. Comme ces dames réclament un CDI et que moi je suis plutôt habituée au CDU (contrat d'usage), à la pige ou au contrat d'intermittent, c'est casting! Un jour d'essai, 2 jours d'essai, un CDD puis une promesse de CDI, faut pas déconner.

Un premier contact par mail, puis par télephone, un rendez-vous chez moi en présence de ma fille et si la mayo prend, un jour d'essai & bingo! Je vous passe le détail de ces rencontres, mais trois jours d'essai plus tard avec trois nounous différentes, le bilan est le suivant: ma fille a failli mourir de déshydratation au parc, "Doudou" qui a pourtant réussi à survivre à 2 années de Tinthoin est porté disparu, et après avoir mené la plus belle interview de ma vie j'ai failli laisser ma fille à une jeune femme qui m'a enfin lâché le morceau: son enfant a été placé en pouponnière et le mari en zonzon.....Evidemment, ça ne se met pas sur un CV.

Comment elle y va!
Bah oui que voulez-vous, on devient un brin suspicieux quand il s'agit de laisser son enfant à une inconnue. D'autant plus que vos amis et votre famille sont toujours là pour vous raconter des histoires bien sordides. Chacun y va là aussi de son anecdote bien épicée. La recherche de nounou est aussi l'occasion d'avoir affaire au plus beau des racisme ordinaire: "Ahhh non pas les africaines, regarde-les quand tu vas au parc, elles sont toutes en groupe entre elles et ton gosse peut bouffer du caca de pigeon tranquille ; Haaa non les roumaines c'est bande organisée, pas de papiers et si ça se passe mal, t'as la smalla qui débarque chez toi; Haaaa les nanas de l'Est elles sont parfaites, pas de papiers mais elles sont biens et elles font bien le ménage aussi; Haaaa les Philippins ils sont pas mals non plus, ils parlent pas un mot de français mais ils sont bien dociles; Haaaa elle, méfie toi elle a trop de diplômes, c'est louche"......HAAAAARGGHHHHHHH!
Que cela soit bien clair, je me moque qu'elle soit africaine, roumano-ukrainienne, philippine, ou même française! Et pourquoi pas un homme aussi, après tout. Je cherche juste quelqu'un d'équilibré, d'honnête, qui aime les enfants et sache bien s'en occuper. Evidemment, le mari en prison et la garde d'enfant retirée, ça la fout mal... Nous sommes aussi d'accord que le caca de pigeon ne fait pas parti du plan alimentaire. Et des papiers en règle peuvent aussi servir.

La nounou, un contrat de confiance. Le problème est là. Je n'ai plus confiance. N'y à-t-il pas un diplôme de nounou? Hé bien, Non. Pas vraiment.

Il y à des CAP petite enfance mais c'est insuffisant d'un point de vue de la formation. Deux années et généralement ces jeunes diplômées sont par la suite embauchées par les crèches et les halte-garderies mais traînent rarement sur le net.

Je ne suis d'ailleurs pas la seule à trouver cette situation anormale. En novembre dernier le cabinet de la ministre déléguée à la famille, Dominique Bertinotti, ambitionnait enfin de créer un plan “métiers de la petite enfance” en 2014. Merci!!! Enfin! Car on ne peut pas indéfiniment confier son enfant en priant que ce soit une bonne nounou. Mais Dominique Bertinotti vient d'être remerciée par Manuel Valls, et le Ministère de la Famille avec. Désenchantement. La galère de la nounou va donc continuer. Ce dossier sera-t-il bientôt sur le bureau de Marisol Touraine? Croisons-les doigts.

Voilà chers amis, je n'ai pas encore trouvé la bonne. Mais j'y crois!

Tiens, je vais aller brûler un cierge, on sait jamais.

Cheers!

Partager cet article

Repost 0